Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – Le ministre iranien de l’Intérieur, Ahmed Vahidi, a déclaré que l’Arabie saoudite et la Grande-Bretagne “haïssent la République islamique d’Iran”, accusant les deux pays d'”inciter” aux manifestations qui se déroulent en Iran depuis la mort du jeune femme, Mahsa Amini, après avoir été détenue par la « police des mœurs iranienne ».

Vahidi a affirmé que l’Arabie saoudite finance des réseaux de médias hostiles à son pays, comme Iran International. Il a ajouté que la chaîne BBC en persan « incite aux émeutes et est active avec le soutien et le financement britanniques », selon l’agence de presse officielle iranienne (IRNA).

Vahidi a appelé les partis politiques, les courants et les personnalités éminentes de son pays à « prendre des positions claires sur les émeutiers et les groupes qui cherchent à déstabiliser la sécurité et la stabilité iraniennes ».

Vahidi a ajouté : « Les personnalités politiques et divers courants devraient annoncer, dans le contexte de la protection de l’indépendance, de la sécurité, de la stabilité et des intérêts nationaux, une position explicite concernant les complots flagrants de l’ennemi contre la République islamique d’Iran », comme il l’a dit.

Et le ministre iranien de l’Intérieur de poursuivre en disant que « les courants hostiles à la Révolution islamique ont mis toutes leurs énergies médiatiques, au service de la guerre synthétique qu’ils mènent pour déstabiliser la stabilité et la sécurité de la République islamique aujourd’hui, ce qui exige de chacun se préparer en pleine conscience et vigilance à affronter ces complots hostiles.

Le ministre de l’Intérieur a souligné la nécessité de “faire face à la féroce attaque médiatique, et laisser passer l’occasion pour les ennemis d’atteindre leurs objectifs haineux, de discréditer les forces de sécurité et la force de la mobilisation”.



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Exit mobile version