Dubaï, Émirats arabes unis (CNN) – La Douma russe a approuvé jeudi des amendements à une loi concernant la soi-disant «propagande LGBT» en troisième lecture, y compris l’élargissement de la responsabilité pour inclure tous les âges.

La loi propose d’interdire à tous les Russes de promouvoir ou de “louer” les relations homosexuelles ou de suggérer publiquement qu’elles sont “normales”.

La version originale de la loi, adoptée en 2013, interdisait la « propagande des relations sexuelles non traditionnelles » auprès des mineurs, tandis que la nouvelle version de la loi s’appliquerait également aux adultes.

Selon la loi, les personnes qui publient ou tentent de publier ce que le projet appelle la “propagande des mèmes” seront passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 400 000 roubles (6 600 $), les personnes morales peuvent être condamnées à une amende pouvant aller jusqu’à 5 millions de roubles (82 100 $) et les étrangers peuvent être arrêtés. pour une période de temps. Jusqu’à 15 jours ou déporté, selon le projet de loi.

Le projet de loi doit maintenant être renvoyé au Conseil de la Fédération, la chambre haute du parlement russe, avant que le président russe Vladimir Poutine ne le signe.

En 2017, la Cour européenne des droits de l’homme a décrit la soi-disant «loi sur la propagande gay» comme «une loi discriminatoire qui promeut l’homophobie et viole la Convention européenne des droits de l’homme».



Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *