• Le plafond sera déclenché si la base de prix néerlandaise atteint ce prix maximum


  • L’objectif de Bruxelles est « d’obtenir un effet immédiat » sur le marché bien que le mécanisme


  • De plus, le plafonnement des prix sera automatiquement désactivé si un examen mensuel montre que les conditions de son application ne sont plus remplies.

La Commission européenne a proposé fixé ce mardi un plafond de 275 euros par mégawattheure (MWh) au prix d’achats de gaz qui set s’activera automatiquement en cas de hausse exceptionnelle des prix et qui limitera, à un mois d’avance, les transactions sur le marché réglementé, bien que le mécanisme dispose d’un frein d’urgence pour sa suspension en cas de perturbation grave des marchés.

Ce mécanisme de correction du marché établira le plafond un mois à l’avance des produits du marché à terme néerlandais TTF, qui sert de référence pour le prix du gaz dans l’UE.

Le plafond sera déclenché si la base de prix néerlandaise atteint ce prix maximum et seulement si la hausse des prix ne correspond pas à une hausse similaire du marché mondial, avec lequel il doit aussi y avoir un écart de 58 euros ou plus par rapport à la moyenne mondiale depuis deux semaines, comme l’a confirmé ce mardi lors d’une conférence de presse le Commissaire européen à l’énergie, Kadri Simson. Cependant, la mesure n’inclut pas les marchés non réglementés (OTC).

L’objectif de Bruxelles est « d’obtenir un effet immédiat» sur le marché bien que le mécanisme implique la possibilité d’être suspendu s’il provoque des « perturbations graves ».

De plus, le plafonnement des prix sera automatiquement désactivé si un examen mensuel montre que les conditions de son application ne sont plus remplies.





Source link

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Exit mobile version